Skip to main content

Sclérose en plaque et anesthésie pour l'accouchement

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

La sclérose en plaque est une maladie neurologique, considérée comme une perturbation immunologique causant des réactions inflammatoires au niveau du système nerveux central.


La grossesse par la sécrétion d'hormones sexuelles ralentit alors l'activité inflammatoire. Dans une étude sur 269 grossesses chez les patientes ayant une sclérose en plaque, on a observé une diminution de la fréquence des poussées au cours de la grossesse, puis une réactivation de la fréquence des poussées après l'accouchement, celle-ci diminue dès le 2e trimestre postpartum pour être comparable au taux de poussées avant la grossesse au bout de 2 ans. Il existe différentes stratégies médicamenteuses pour prévenir les poussées en postpartum.


Les patientes avec une sclérose en plaque et qui ont bénéficié d'une péridurale n'ont pas présenté plus de poussées en postpartum que les femmes qui ne l'ont pas eue. Les concentrations des anesthésiques locaux utilisées habituellement pour la péridurale sont bien inférieures aux doses pouvant être neurotoxiques.


La péridurale n'est pas contre indiquée chez les femmes atteintes de sclérose en plaque en dehors des poussées.


En période de poussée de la maladie, si l'IRM confirme la présence de lésions médullaires, la rachianesthésie ou les fortes concentrations d'anesthésiques locaux devront être évitées.


En général, chez un patient atteint de sclérose en plaque, l'avis d'un neurologue est recommandé avant et après une anesthésie locorégionale afin d'évaluer la sévérité et l'évolutivité des lésions neurologiques.