Skip to main content

Appendicectomie

C’est une des plus fréquentes interventions chirurgicales, elle peut se faire par une petite incision au niveau de l’aine ou par coelioscopie. Réalisée le plus souvent en urgence, elle est faite sous anesthésie générale. Les anesthésies locales avec infiltrations de la zone opérée pour la douleur post opératoire peuvent être associées.

Vous aurez une consultation d’anesthésie avant l’intervention, même en urgence.

L’induction de l’anesthésie sera faite rapidement  devant le risque de régurgitation à l’endormissement dû à l’iléus.

  • Parfois, si l’estomac était vraiment distendu, une sonde gastrique serait posée avant de vous endormir afin d’aspirer les résidus dans l’estomac.
  • Une prémédication vous sera donnée avant l'arrivée au bloc opératoire
  • Une voie veineuse sera posée avant de vous endormir
  • A l’induction de l’anesthésie, l’intubation rapide assure l’étanchéité des voies aériennes et évite toute inhalation bronchique.

En post opératoire,  la douleur diminue au bout de 48 heures. Le traitement antalgique vous sera donné et réadapté à votre douleur.

Des antibiotiques peuvent être nécessaires pendant quelques jours si l’appendicite  est à un stade plus avancé.