Skip to main content

Epaule

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

La chirurgie de l'épaule (arthroscopie, prothèse d'épaule, butée...) se fait souvent sous anesthésie générale associée avec l'anesthésie locorégionale (bloc interscalénique: avec une piqûre au niveau du cou pour endormir les nerfs innervant l'épaule. On peut également introduire un cathéter pour une anesthésie en continu des nerfs et calmer la douleur post opératoire pendant quelques jours. Certains cas peuvent être réalisés sous anesthésie locorégionale seule, comme l'arthroscopie  si le patient n'est pas anxieux.

La consultation d'anesthésie permet à l'anesthésiste de faire le point sur votre état cardiovasculaire et respiratoire. En effet, lors de l'anesthésie, le passage en position semi-assise nécessaire à l'intervention peut faire chuter la tension artérielle. Le bloc interscalénique peut anesthésier le nerf phrénique donc il est contre-indiqué dans les atteintes respiratoires importantes.

Le jour de l'intervention:

  • Le jeûne doit être bien respecté.
  • Le prémédication vous sera donnée avant l'arrivée au bloc opératoire
  • Le bloc interscalénique sera réalisé avant l'anesthésie générale
  • L'anesthésie sera faite par l'injection des médicaments en intraveineux après votre oxygénation par masque. Vous serez ensuite installé dans la position requise pour le travail du chirurgien (habituellement en position semi assise ou couché sur le côté)
  • A la fin de l'intervention, vous serez dans la salle de réveil jusqu'à récupération parfaite de  la conscience
  • Si un cathéter a été posé pour l'analgésie post opératoire, il est possible de contrôler vous même la douleur par la PCEA. Une administration simple en continu peut être optée, dans ce cas là, l'infirmier injectera une dose supplémentaire si vous avez mal. Le cathéter peut être gardé pendant quelques jours. Les antalgiques vous seront donnés en fonction de la douleur.
  • La durée de l'immobilisation de l'épaule dépend de la nature de la chirurgie, le chirurgien décidera lui même le moment pour débuter la rééducation.