Skip to main content

Végétations (adénoïdectomie) chez l'enfant

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

Les végétations adénoïdes forment une petite masse à l'arrière du nez, elles peuvent se gonfler au contact des microbes par un phénomène inflammatoire. Elles peuvent parfois empêcher l'air de passer et provoquer des ronflements.
Le volume des végétations diminue avec l'âge; il est rare d'opérer les végétations avant 2 ans.
On réalise une adénoïdectomie s'il y a une obstruction nasale sévère ou des rhino-pharyngites à répétition et leurs complications (otites surtout).

Anesthésie  de l'adénoïdectomie:

La consultation d'anesthésie doit être réalisée quelques jours juste avant l'intervention.
La date de l'intervention peut être reculée s'il y a une fièvre (t > 38,5°C), une otite aïgue, des accès de toux nocturnes récentes, une bronchite en cours d'évolution, ou une prise d'aspirine dans un délai inférieur à 10 jours.
L'intervention se fait le plus souvent en ambulatoire.

Le jour de l'intervention:

Le jeûne doit être soigneusement respecté.
La prémédication (chez le petit enfant, souvent réalisée par voie intrarectale) permet de diminuer l'anxiété à l'arrivée au bloc opératoire.

Il s'agit d'une anesthésie générale. L'acte chirurgical est très court, en moins de 3 minutes. Chez l'enfant, elle se fait souvent par une inhalation de gaz (Sévorane®) avec une odeur plutôt agréable. Lorsque l'enfant dort, mais avec un sommeil peu profond, gardant le réflexe de déglutition, le chirurgien procèdera à l'ablation des végétations et aspirera les débris et le sang. L'enfant sera rapidement réveillé pour éviter toute inhalation dans les poumons.

La sortie de l'hôpital le soir ne peut se faire qu'à partir de 6 heures post opératoires et si toutes les conditions suivantes sont réunies: déglutition correcte, peu de douleur, absence de saignement vérifiée par le chirurgien, absence de vomissements et de fièvre.

La douleur dure environ 10 jours, elle est moins importante chez les enfants de moins de 10 ans habituellement. Le traitement de la douleur est souvent composé de paracétamol, codéine ou tramadol, parfois des anti-inflammatoires par voie rectale pendant 4, 5 jours.

Il est surtout important de respecter une alimentation semi liquide et froide les premiers jours afin d'éviter l'exacerbation de la douleur lors des repas.