Skip to main content

Accouchement : péridurale

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

La péridurale est la technique la plus utilisée pour contrôler la douleur obstétricale. Elle consiste à placer un cathéter souple et très fin au niveau de l'espace péridural lombaire: c'est un espace graisseux qui enveloppe la dure mère qui le sépare de la moelle épinière. Les anesthésiques locaux injectés à travers ce cathéter vont endormir les nerfs innervant l'abdomen. Ils sont dilués suffisamment pour calmer la douleur sans altérer les contractions utérines.
 Lors que la péridurale ne peut être utilisée, on peut proposer d'autres techniques moins efficaces mais permettent de rendre les contractions plus supportables :
- PCA Sufentanil ou Ultiva
- Protoxide d'azote
- D'autres techniques de détente et de respiration

La pose de la péridurale:
L'anesthésiste a besoin de votre coopération. Pour lui faciliter le travail, votre dos doit être le plus arrondi possible. Pour ce faire, il faut vous enrouler autour de votre ventre, pousser le bas du dos en arrière, abaisser les épaules si vous être en position assise. Certains anesthésistes préfèrent la position couchée latérale gauche, dans ce cas là, vous maintiendrez vos genoux avec vos mains en rentrant la tête entre les seins.
Après le nettoyage du dos avec un antiseptique, l'anesthésiste prendra ses derniers repères sur votre dos par la palpation au niveau de la colonne vertébrale. A l'injection de l'anesthésie locale, une sensation de chaleur fugace peut être perçue. L'anesthésiste avancera doucement  l'aiguille spéciale pour la péridurale à la recherche de l'espace. Il vous faut rester le plus immobile possible et avertir l'anesthésiste lorsqu'une contraction arrive, afin qu'il puisse modérer ses mouvements.
Lorsque l'espace péridural est atteint, un cathéter fin sera introduit. Pendant sa montée, il est possible que vous ressentiez quelques décharges électriques passagères.
Une fois le cathéter est en place, l'aiguille sera enlevée avant la confection du pansement pour fixer le cathéter. L'anesthésiste fera des tests sur le cathéter pour éliminer tout risque de malposition. Une dose test sera effectuée avant l'injection de la dose initiale d'anesthésiant. La douleur ne disparaît pas immédiatement, au fur et à mesure, vous aurez l'impression que les contractions sont plus courtes, jusqu'à devenir quasiment indolores au bout de 20 minutes.
Pour garantir un effet jusqu'à l'accouchement, les réinjections régulières seront faites, soit par l'anesthésiste, soit contrôlées par vous même à l'aide d'une pompe avec un bouton à activer à chaque fois où vous aurez l'impression que la douleur est plus désagréable.

 

cathéter péridural

Pourquoi choisir la péridurale le jour de l'accouchement?