Skip to main content

Allo-immunisation foeto-maternelle

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

Chez les patientes avec Rhésus D négatif, il y a un risque d’allo-immunisation foeto-maternelle si le fœtus est Rhésus D positif.
Cela a pour conséquence un développement des anticorps anti D qui peuvent se diriger contre le fœtus suivant s’il est Rhésus D, causant 1 fausse couche, une anémie du fœtus, ou d’autres maladies auto – immunes chez celui-ci.

Pour prévenir ce risque, chez les patientes Rhésus D négatif, on  injectera 200 µg d’Immunoglobulines anti D dans les 72 heures qui suivent un éventuel passage de globules rouges du fœtus dans le sang de la mère, c'est-à-dire :



  • Fausse couche au-delà de 6 semaines d’aménorrhée


  • Traumatisme abdominal


  • Métrorragies d’origine placentaire


  • Amniocentèse, ponction de sang fœtal, biopsie trophoblastique


  • Version par manœuvre externe


  • Interruption volontaire de grossesse


  • Grossesse extra utérine


Avant l’accouchement, cette injection est proposée systématiquement aux femmes Rhésus D négatif au terme de 28 – 30 semaines d’aménorrhée.

A l’accouchement, une injection sera faite si le nouveau né est Rhésus D positif.

L’efficacité d’une injection dure 3 semaines.