Skip to main content

Douleur dorsale et anesthésie périmédullaire

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

On constate la présence de douleur dorsale le lendemain de l'intervention chez 10% de patients après une rachianesthésie et 30 % après une péridurale pour accouchement.
Néanmoins, les patientes qui n'ont pas eu de péridurale ont un taux de douleur lombaire à peu près semblable après un accouchement.
Souvent ces douleurs consistent en un point sensible au niveau lombaire.
Surtout, ces douleurs persistent rarement au-delà de 14 jours. On estime que la différence de taux de douleur lombaire après une péridurale pour un accouchement est autour de 7% par rapport à celles qui ont accouché sans péridurale.  Il n'y a pas d'augmentation de gêne dans les activités quotidiennes pour les femmes qui ont accouché avec la péridurale.
Apparemment, les ponctions multiples lors de l'anesthésie périmédullaire n'augmentent pas le taux de douleur dorsale. Il n'y pas de différence notable entre les anesthésiques locaux.
Dans tous les cas, les douleurs dorsales sont favorisées par l'immobilisation du rachis, associée à une perte du tonus musculaire des muscles paravertébraux, ainsi que l'étirement des ligaments et des capsules interosseux. Une histoire antérieure de lombalgie accroît la probabilité de lombalgie postpartum, à la suite d'anesthésie péridurale. Il y a un risque plus faible chez les femmes qui accouchent pour la première fois.