Skip to main content

Grossesse et anesthésie

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

La fréquence des interventions réalisées chez les femmes enceintes est estimée à 2%. A ce jour, aucune étude clinique n'a montré d'effet tératogène à un produit anesthésique employé de façon ponctuelle au cours de la grossesse. En revanche, le risque d'avortement spontané ou de menace d'accouchement prématuré existe. C'est pourquoi il faut reporter toutes les interventions non urgentes après la grossesse.
Si la grossesse est au-delà de 25 semaines d'aménorrhée, il est préférable de réaliser l'intervention dans un centre comportant une maternité.
L'anesthésie locorégionale devrait être privilégiée chez la femme enceinte.

Le déroulement sera comme pour toute intervention avec la consultation d'anesthésie avant la chirurgie. La prémédication comportera les comprimés diminuant l'acidité gastrique : Tagamet® effervescent.

L'intervention :
Elle se déroulera en décubitus latéral gauche de 10° si le terme dépasse 18 semaines d'aménorrhée pour favoriser le retour veineux.
L'oxygénation est importante, on vous demandera de respirer longtemps dans le masque avant d'être endormie.

La prévention de l'accouchement prématuré :
Elle sera assurée pendant et après l'intervention. L'enregistrement des contractions et du rythme fœtal sera fait en per-opératoire si possible, mais surtout en post opératoire toutes les 4 à 8 heures.
On vous administrera de manière préventive après avis donné par l'obstétricien des médicaments diminuant les contractions utérines.
Le traitement de la douleur sera comme pour les autres cas, on évitera seulement les AINS si la grossesse est au 3e trimestre.