Skip to main content

Anesthésie caudale

warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /homepages/45/d289880206/htdocs/infoanesth/sites/all/modules/smfforum/includes/smf_api_2.php on line 95.

Il s’agit d’une anesthésie locorégionale qui permet d’endormir le bas du corps à partir du nombril, elle est surtout utilisée chez les enfants de moins de 20 kg.
Cette technique consiste à injecter au niveau du canal sacré composé de graisse enveloppant les racines nerveuses issues du bas de la moelle épinière.

Elle peut être faite chez l'enfant en chirurgie réglée, en ambulatoire ou en urgence. Elle assure ainsi l’analgésie per et postopératoire. La hernie inguinale, scrotale, la cure d'hydrocèle, l'ectopie testiculaire, la chirurgie anorectale, la chirurgie des voies urinaires, de l'appareil génital, des tumeurs rétropéritonéales, la chirurgie du bassin, de la hanche, des membres inférieurs sont des indications.

Habituellement l'anesthésie caudale est réalisée chez l’enfant déjà endormi par l’anesthésie générale. La consommation de médicaments pour l’anesthésie sera diminuée, la douleur post opératoire sera aussi mieux contrôlée avec moins de nausées et vomissements.

Les risques de l’anesthésie caudale :
- ponction sous cutanée donc pas efficace
- ponction vasculaire (mais la présence de reflux de sang permet à l’anesthésiste de la reconnaître)
Très rarement :
- effraction de la dure mère entraînant une rachianesthésie totale
- ponction rectale (sans gravité)
- lésions nerveuses : exceptionnelles depuis la codification de la technique
- allergies aux anesthésiques locaux : exceptionnellle
Les effets secondaires :
- mauvaise tolérance psychologique au réveil car les enfants peuvent avoir du mal à supporter l’incapacité de bouger les jambes au réveil.
- La rétention urinaire (rare) nécessitant la pose transitoire d’une sonde urinaire
 
Les contre indications :
* les troubles de la coagulation congénitaux ou acquis présentent le risque d'hématome
* la prise d'aspirine dans la semaine qui précède la caudale
* infection cutanée de la région sacrée ou infection généralisée
* les malformations majeures du sacrum
* la méningite
* la myéloméningocèle
* l'hypovolémie
* l'hydrocéphalie dérivée ou non
* maladies neurologiques évolutives
* l'allergie vraie aux anesthésiques locaux
* le refus parental